Les origines de la Fête des Lumières

 

Dans deux jours commencent le plus grand événement de l’année à Lyon : la Fête des Lumières.

 

Du 6 au 8 Décembre, plus de deux millions de visiteurs se pressent chaque année dans les ruelles étroites de la Presqu’île pour admirer les sculptures et spectacles mouvants.

 

 

Aujourd’hui connue internationalement, cette fête existe pourtant depuis longtemps. Le site officiel de la Fête des Lumières nous permet de faire un point entre histoire et légende :

Le vœu des Échevins :

C’est dans une première église construite à Fourvière que le 8 Septembre 1643, les conseillers de la ville ainsi que les ecclésiastiques demandent à la Vierge de protéger la ville de Lyon de la peste, étant déjà ravagée par la guerre de religion.
Ils promettent de revenir chaque année si Lyon n’est pas touchée, ce que fut le cas.

La tradition du 18ème siècle :

Plus tard, en 1850, le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch réalise une statue de la vierge Marie pour la remettre à l’église de Fourvière. Par cause de mauvais temps et d’inondation, l’inauguration est repoussée au 8 Décembre. Ce jour là, le temps est pluvieux, mais les Lyonnais décident tout de même de célèbrer l’installation de la sculpture et dispose à chaque fenêtre des bougies. La ville entière se retrouve illuminée.
Cette coutume perdure parmi les habitants qui disposent toujours des lumignons le soir de la fête.

Un renouveau au 20ième siècle :

Depuis 1989, la ville de Lyon ainsi que le Ministère de la Culture ont décidé de valoriser le patrimoine bâtit et naturel de la Capitale des Gones, en créant un événement nocturne.
Cela fait presque vingt ans que la Fête des Lumières se déroule sur quatre jours et nuits, facilitant la déambulation des visiteurs.

 

Bon séjour à Lyon !

 

Tout le programme ainsi que les itinéraires de balade sont disponibles sur le site : http://www.fetedeslumieres.lyon.fr/fr

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*