Lyon 1re ville française pour la qualité de vie

Lyon 1re ville française pour la qualité de vie

Par Antoine Sillières

Publié le 20/08/2017

Dans son classement des villes où il fait bon vivre, l’hebdomadaire britannique The Economist place Lyon au 29e rang mondial, devant Paris (32e). La capitale des Gaules serait ainsi la ville française où la vie est la plus douce.

Lyon première ville française où il fait bon vivre. C’est le résultat du classement annuel de l’hebdomadaire britannique The Economist, qui place la capitale des Gaules au 29e rang mondial, devant Paris (32e). Une progression d’une place par rapport à l’an dernier, qui peut paraître surprenante au vu des épisodes de pollution qu’a connu la métropole rhodanienne depuis le début de l’année.

L’environnement fait pourtant partie des critères retenus dans ce classement sous l’appellation “environnement et culture”. Catégorie qui pèse 25% de la note finale. Quatre autres critères sont pris en compte : la stabilité politique, les services de santé, l’éducation et les infrastructures.

Vive les villes moyennes 

Lyon semble bénéficier d’une tendance générale. Le rapport souligne que les villes de taille moyenne des pays riches sont celles où la qualité de vie est la meilleure. A l’inverse des grandes mégalopoles des comme Londres, Paris, New York ou Tokyo. Le rapport note par ailleurs l’influence négative de

 

“la fréquence et la propagation du terrorisme” dans les grandes villes européennes.

Comme depuis 7 ans c’est Melbourne qui occupe la tête de ce classement. La ville australienne est suivie d’une capitale européenne : Vienne. Suivent les métropoles canadiennes de Vancouver, Calgary et Toronto.

Aucune ville américaine ne figure dans le Top 10 “en raison de troubles croissants, notamment liés au nombre de personnes noires tuées par des policiers. (…) En outre, le pays a vu surgir des manifestations contre la politique menée par le président Donald Trump”.

Les villes les plus instables politiquement et théâtres de conflits armés ferment la marche, notamment Tripoli (138e) et Damas (140e).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*